Chaque été, nous faisons avec nos brebis une transhumance jusqu’aux landes du Menez Kador, qui fait face à la Montagne St Michel de Brasparts. Le parcours fait une quinzaine de kilomètres. Le départ se fait en général en juin, et le retour en septembre.
Entre 100 et 150 brebis font partie du voyage. Sur l’exploitation, restent les brebis âgées ou les allaitantes. Les agneaux et agnelles de renouvellement restent eux aussi. La végétation des landes des monts d’Arrée, essentiellement composée de bruyères, d’ajoncs et de molinie est trop pauvre pour couvrir leurs besoins.

site brebis landes2 site brebis landes1

Les brebis entretiennent les landes, et permettent la réouverture de certains milieux qui se sont fermés avec le temps. En favorisant ou défavorisant certaines espèces par leur pâturage, elles offrent à ces paysages la possibilité de retrouver leur équilibre.